Cimetière

Tarifs

  • Concession terrain pour une durée de 15 ans : 125 € par mètre
  • Concession terrain pour une durée de 30 ans : 250 € par mètre

 

  • Concession case de colombarium pour une durée de 15 ans (contenance : 4 urnes) : 305 €
  • Concession case de colombarium pour une durée de 30 ans (contenance : 4 urnes) : 610 €

Horaires d'ouverture

Le cimetière communal est maintenant équipé d’un système de fermeture automatique de ses portes.

  • Horaire du 1er avril au 07 novembre : de 7h à 20h
  • Horaire du 08 novembre au 31 mars : de 8h à 18h

En dehors de ces horaires, l’accès au cimetière est strictement interdit à toute personne étrangère aux services municipaux.

Reprise des concessions à l’état d’abandon.

Le cimetière communale compte 746 emplacements de tous types (emplacement classique en pleine terre ou en caveau, caves-urnes, cases de columbarium) pour des durées allant de 15 ans à perpétuelle. Sur ces 746 emplacements, il existe 365 concessions d’une durée perpétuelle et 13 concessions de 100 ans. Parmi ces deux types de concession d’une très longue durée, 80 présentent un état d’abandon manifeste (pierre tombales affaissées, cassées, tombées au sol, herbes et arbustes sauvages envahissants, ornements rouillés ou cassés). En effet, ces concessions parfois vieilles de plus d’un siècle ne sont plus visitées ni entretenues par les familles. Cela pose deux problèmes importants pour la gestion du cimetière : l’aspect visuel de ces emplacements nuit à la décence que requiert un tel lieu et contribuent à saturer l’espace disponible dans le cimetière au préjudice des familles qui aimeraient bénéficier d’une concession pour y fonder leur sépulture.

Afin de lutter contre ces deux problèmes, il a été décidé d’entreprendre une procédure de reprises de ces concessions à l’état d’abandon. Celle-ci sera initiée courant 2021 et s’achèvera dans trois ans. Elle doit garantir l’information des familles et leur possibilité de remette en état les concessions dont elles ont la charge, avant que la commune ne puisse en prononcer la dissolution. A l‘issue de la procédure, et si les concessions sont toujours dans le même état d’abandon, il sera procédé à l’exhumation des restes mortels, leur réunion dans un reliquaire qui sera déposé à l’ossuaire, la destruction des monuments funéraires et à la remise en état du terrain. Enfin, les emplacements ainsi libérés pourront être proposés à de nouvelles familles pour y fonder leur sépulture.

En vous promenant dans le cimetière, vous pourrez constater que les services municipaux ont déposé devant ces concessions de petites pancartes invitant les familles à se faire connaitre en Mairie afin de les encourager à remettre les concessions en bon ordre. D’autres affichages réglementaires jalonneront la procédure de reprise des concessions et ce jusqu’à son terme.

 

Reprise des concessions non renouvelées

Vous remarquerez aussi un second type d’affichettes apposées devant les concessions informant les familles de la nécessité de renouveler le contrat de concession. En effet, mise à part pour les concessions perpétuelles, toutes les autres concessions ont une durée déterminée contractuellement entre la Mairie et le concessionnaire, c’est à dire le titulaire de la concession. Ces durées sont de 15, 30, 50 voire 100 ans bien que cette dernière possibilité soit interdite depuis 1959. Une bonne gestion du cimetière impose que les concessions arrivées à échéance et non renouvelées par les familles fassent retour à la mairie. En 2021, une quinzaine d’emplacements seront ainsi repris si personne ne se manifeste afin de renouveler le contrat de concession. Ainsi, de nouveaux emplacements seront libérés et remis à la disposition des familles.

Construction d’un nouveau columbarium

Les 27 cases disponibles de l’ancien columbarium, installé au début des années 2000, ont été acquises par les familles. Courant 2020, un nouveau monument est sorti de terre, à proximité de l’ancien columbarium. Construit par la marbrerie DE VILLA de Morestel, pour un cout de 7920 euros TTC, le monument dispose de 12 cases pouvant contenir chacune 4 urnes. La demande en case de columbarium devrait ainsi être satisfaite pour les 5 prochaines années.